Petit journal n° 10 octobre 2010

 

 

LE PETIT JOURNAL DE XICH THO

Bulletin d’information n°10

13 octobre 2010

 

Chers amis de l’école

Il n’y a pas de mots pour décrire l’accueil des villageois et des enfants… il y a des souvenirs de sourires, de bras tendus, de chants, de fanfare, des larmes de joie.

Accompagnés de nos 12 amis, enfant, sÅ“urs nous sommes arrivés à Xich Tho le 29 septembre. Nos amis sont repartis le soir même ; Pierre et moi sommes restés au village.

Les inondations de fin août ont détruit plus de 500 ha de rizières. La situation économique est donc grave pour les plus démunis… d’autant plus grave que la plupart des agriculteurs, afin de pouvoir acheter de nouveaux plants et des engrais, sont obligés de vendre leur future récolte sur pied ! En conséquence, la récolte ayant été anéantie, ils se retrouvent fortement endettés. Il faut rappeler qu’en mai 2009, la récolte avait été détruite dans les mêmes conditions.

Le village a beaucoup évolué : 2 routes -dont la voie principale- sont bétonnées. Des petites échoppes se sont installées  … L’approvisionnement est plus aisé et plus régulier.

L’ouverture de l’école en mai 2009 semble avoir eu un impact sur les résultats scolaires. Nous avons pu obtenir les chiffres pour le passage de 3e en 2nde (lop 9 en lop 10) : 19 élèves ont présenté le concours d’entrée en 2nde au lycée public, 15 élèves ont été admis. Le concours est réputé difficile. Maria Tranh, notre filleule, figure parmi les lauréates. L’an dernier, une seule élève avait (d’après ce que nous avons compris) pu atteindre ce niveau. Le lycée est situé à 9 km de Xich Tho. Les bicyclettes offertes et la nouvelle route facilitent les trajets (plus de piste défoncée mais une surface lisse sur environ 80 % du parcours).

En dehors des cours d’enseignement général, 40 enfants suivent régulièrement les cours de musique. Les 10 pianos électroniques achetés l’an dernier ont donc motivé les jeunes.

Les extérieurs de l’école ont été aménagés : un bel espace de récréation et de jolis jardins mettent en valeur le bâtiment (1000€ donnés par l’association) (photo en pièce jointe)

Il ne nous a pas été possible de « négocier » l’ouverture du jardin d’enfants… il semblerait qu’il faille attendre encore un an ! Nous n’avons pu obtenir aucune explication quant à ce report de projet !

Nous nous engageons donc dans d’autres voies :

1° En raison de l’urgence et des difficultés économiques d’une partie de la population, nous avons immédiatement acheté 3 tonnes de riz à 8200 dongs le kilo (soit 0.35 €). Ce riz a été partagé entre les villageois de Xich Tho et des environs (pour les 300 familles les plus démunies). (Moment très émouvant) (Photos en pièce jointe)

2° 10 nouvelles bicyclettes ont été offertes aux enfants qui doivent effectuer un grand trajet pour aller à l’école (photo en pièce jointe)

3° trois projets verront le jour dans les prochains mois :

Création d’une bibliothèque dans le village de Lac Binh, voisin de Xich Tho (environ 15 km, 3000 habitants, 300 enfants dont 60 sont déjà lycéens). Un autre village proche, Phien Chân, pourrait également bénéficier de la bibliothèque. En effet, jusqu’à présent les enfants de Lac Binh bénéficiaient du prêt des livres de la bibliothèque de Xich Tho. La gestion était difficile, des livres étaient parfois égarés ou abîmés. Nous nous sommes rendus à Lac Binh et nous avons constaté qu’une église en voie de désaffection pourrait abriter cette bibliothèque. L’investissement est estimé à 2 500 € (mobilier, fonds documentaire, ordinateurs, bicyclettes pour les lycéens qui effectuent 10 km pour se rendre au lycée). Nous avons compris que les enfants de ce village sont de très bons élèves. Il n’y a pratiquement pas de ruptures de scolarité contrairement à la situation de Xich Tho.

 

Aide à la construction d’une maison : la famille Thuong possède depuis 1992 un petit terrain. Elle n’a jamais eu les moyens de commencer une construction. Avec 1000€ donnés par l’association et un petit emprunt auprès de ses frères et de ses parents, elle pourrait construire 2 pièces. Actuellement, elle vit dans une minuscule pièce de 7 m2 (en location) : aucun mobilier excepté un panneau de bois sur parpaings qui sert de table et de lit. Un garçon est déjà dans la vie active ; la fille a intégré la classe de terminale (lop 12) après 2 années d’interruption de scolarité pour aider sa famille. Elle souhaiterait continuer ses études à l’université de médecine d’Hanoï. La maman pêche dans la rivière. Le papa a dû s’exiler à Saïgon pour trouver du travail (60 € par mois). Il rentre tous les deux mois. La jeune Phan Thi Thuong doit alors dormir chez des voisins. Nous avons décidé d’aider cette jeune fille méritante (à titre personnel et non au titre de l’association) en la parrainant c’est-à-dire en prenant en charge tous ses frais de scolarité. (photo en PJ)

Aide à la construction d’une cuisine et de sanitaires pour la famille Tranh, famille de pêcheurs qui vient de construire sa maison de 2 pièces mais qui n’a pas les moyens de terminer les travaux (aide d’environ 400 €) (en pièce jointe photos de la maison et de la maman devant sa cuisine extérieure)

 

Achats de livres pour la bibliothèque de l’école : environ 400 €Grâce à votre générosité, nous pourrons mettre en Å“uvre ces projets.

Cordialement

Solange et pierre

 

Association reconnue d’intérêt général à caractère philanthropique et éducatif ouvrant droit à déduction fiscale art 200 et 238 bis du code général des impôts

  1.  
  2.